Devenez membreAccueil | Actualités | Proposez un article | News MPSR | Votre Compte | Contactez-nous  

MENU
· Accueil
· Actualités
· Archives
· Articles
· Liens
· Liste des Membres
· Numéros utiles
· Partenaires
· Proposer un article
· Questions & Réponses
· Recherche
· Top 10
· Votre compte

Recherche



Services
· Recommander ce site
· Ajoutez à vos favoris
· MPSR en page d'accueil
· Votre compte
· Votre espace

  
Incendies: INCENDIE À CORTÉBERT (BE)

Contribution de redac le 07 February 2021 à 07:42:49

Suisse«Nous demandons pour les animaux les mêmes précautions que pour les humains»
Après l’incendie d’une ferme et la mort de 50 veaux, l’association antispéciste PETA Suisse refuse de retirer sa plainte, comme le demande une pétition.
Accusée de négligence après avoir tout perdu dans l’incendie de sa ferme de Cortébert (BE), la famille Wüthrich peut compter le soutien de tout le Jura bernois et bien au-delà. Petit-fils d’agriculteur, l’éducateur de Bévilard Maxime Ochsenbein (UDC) a lancé une pétition en ligne pour demander le retrait de la plainte de l’association PETA Suisse pour les droits des animaux, ainsi que des excuses à la famille.

«La famille visée n’a jamais souhaité cette situation. Ne pas pouvoir sauver une partie du bétail a assurément été un véritable traumatisme et déchirement», écrit Maxime Ochsenbein, en dénonçant «un manque cruel d’empathie».

La plainte de PETA accuse Christine Wüthrich et ses enfants de négligence. Les militants antispécistes leur reprochent de ne pas avoir entièrement respecté les normes de protection contre l’incendie, dans une écurie construite en 2015 par le père de famille, décédé peu après d’un cancer foudroyant.

8300 signatures

«Désolé pour la famille, la mort du père nous chagrine, mais la plainte est maintenue», annonce Ilana Bollag, porte-parole de PETA Suisse, en dépit des 8300 signatures recueillies jusqu’à mardi soir par Maxime Ochsenbein. PETA Suisse ne fait pas de l’incendie de Cortébert un cas particulier: «Notre démarche n’est pas dirigée personnellement contre cette famille», insiste Ilana Bollag.

La défaillance technique à l’origine de l’incendie conforte PETA dans sa démarche: «C’est une des causes les plus répandues, qui d’ailleurs pourrait être évitée simplement en mettant en place des contrôles réguliers et indépendants. D’un point de vue juridique, il y a négligence», constate cette militante pour qui la perte de 50 veaux dans un incendie ne doit plus arriver. «Les installations de protection des incendies devraient être contrôlées périodiquement dans les étables et les écuries comme dans les habitations. Aux politiques de l’imposer», argumente Ilana Bollag.

Des retards
Avec sa plainte, PETA Suisse veut secouer l’opinion publique en démontrant que des mesures de protection inadéquates «entraînent souvent des retards, ce qui empêche le sauvetage des animaux». Précision d’Ilana Bollag: «Nous demandons pour les animaux les mêmes précautions que pour les humains, protégés par un meilleur dispositif».

La plainte a pour but d’«attirer l’attention du public, des autorités et de la justice sur ces négligences commises par des éleveurs». Pas sûr toutefois qu’elle soit retenue par le Ministère public du Jura bernois, sachant qu’il faut avoir «qualité pour agir», une notion qui définit une légitimité directe par rapport aux conséquences d’un délit ou d’un crime.

lematin.ch

 
Liens connexes
· Plus à propos de Suisse
· Nouvelles transmises par admin


L'article le plus lu à propos de Suisse:
Crash d'un hélicoptère d'Héli-Chablais aux Diablerets: un mort


Noter cet Article
Score Moyen: 0
Votes: 0

Merci de prendre quelques secondes pour voter cet article:

Mauvais
Passable
Bien
Très Bien
Excellent



Options

Format imprimable  Format imprimable

Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)